LE SECOND SOUFFLE DE LA DÉMOCRATIE

Après avoir inventé les droits de l’homme, devons-nous inventer le droit des nations?

Le droit des nations et des individus au progrès ? Oui ! Nous le savons !

Nous savons qu’il faut trouver d’autres valeurs pour bâtir une nouvelle société sur des bases saines. Actuellement, nous sommes entraînés dans une spirale de concurrence aveugle qui marque notre quotidien avec toujours moins d’emplois, toujours moins de sécurité, toujours moins de qualité de vie. De cela, nous n’en voulons plus!
Il existe une alternative crédible à l’économie de marché ultra libérale qui, alliée de fait à l’ultra conservatisme des institutions, nous mènent vers un gouffre. Les propositions de «Biosphère pour Demain» souvent originales, sont toujours cohérentes et réalistes. Elles tracent les grandes lignes de cette société d’avenir qui saura assurer la prééminence de l’individu dans son organisation. Elle permettrait, en outre, de valoriser les solutions de bons sens qui existent déjà!Il est donc vraiment temps de bâtir une nouvelle société, mais pour cela il faut initier...
Le second souffle de la Démocratie.
C’est indispensable si en plus nous voulons que cette dernière soit adoptée par les pays qui doutent encore, parfois à juste titre, de son universalité. Dans l’immédiat, l’État, qui est devenu un bateau ivre de l’argent qu’il brûle, doit donner l’exemple.Il faut qu’il soit le premier à accepter de se réformer. En France, par exemple, un point crucial de ces réformes concerne les Assemblées Nationales.
Le Sénat ne correspond plus aux besoins de notre époque.
Il doit être remplacé par une nouvelle structure, l’«Assemblée Économique».
Cette Assemblée serait une tribune permanente où tous les acteurs de la vie économique pourraient s’exprimer. Capital et travail seraient représentés à égalité de sièges avec les divers courants qui animent la société.
Cette assemblée devrait posséder, en plus, le pouvoir de légiférer dans son domaine: le travail.
Un référendum pour décider de la création de l’«Assemblée Économique» et de la modification des institutions au sommet de l’état doit être organisé. C’est urgent et vital. Seulement quand cette condition sera remplie, il sera possible d’étudier, avec l’Assemblée Nationale, (réduite elle aussi à 180 membres), les réformes indispensables pour l’établissement d’une société conviviale et équilibrée, les institutions du pays seraient ainsi vraiment au service des individus. Les changements les plus urgents à mettre en oeuvre après la réforme des structures étatiques seraient : * Etablissement de conditions claires pour une concurrence saine et équilibrée. *Libérer le travail des charges. * Mise en place d’un plan de lutte contre la robotisation excessive, dans le ferme objectif de supprimer le chômage longue durée.* Les retraites payées par les machines. *L’imposition, simplifiée, modulée suivant les bénéfices, stimulerait les entrepreneurs travaillant dans des conditions difficiles. *Appliquer une fiscalité valorisante pour les entreprises bien gérées, pourvoyeuses d’emplois. *Les assemblées régionales remaniées autour des maires pour une meilleure prise en compte des problèmes locaux. *Mise en place d’une Justice libre et indépendante, sans «hiérarchie installée». *Créer de nouvelles bases pour le commerce international améliorant les conditions de vie, pour tous et dans tous les pays. *Promouvoir un système politique générateur de progrès et de paix pour chaque nation, avec, comme autre avantage, la maîtrise des flux migratoires excessifs. Ce serait également l’occasion pour les femmes d’accroître, dans l’action, l’importance de leur rôle politique. L’heure est donc arrivée de nous unir et passer dans la sérénité de la Cinquième République sans ressort, à la Sixième. Cette dernière pourrait devenir, avec l’Europe, le berceau de la nouvelle civilisation. Ainsi,le développement humain serait favorisé partout dans le monde! Il est indispensable de renoncer à tout mouvement risquant de déstabiliser un peu plus l’économie de notre pays. Mais, c’est avec détermination qu’il faut donc, maintenant, demander un référendum pour l’instauration de l’Assemblée Économique, tout en faisant connaître un éventail complet de propositions.
Tous les citoyens soucieux de l’avenir seront avec nous pour apporter leur pierre à ce projet de société durable!

Quand une nation défend ses intérêts vitaux, elle est sur la voie du progrès.

Quand elle y ajoute ceux du genre humain, elle ne doit connaître que le succès.

"BIOSPHÈRE POUR DEMAIN"

--------------------------------------------

Ils pensent et agissent pour nous depuis plus de deux siècles !
Et nous voyons le résultat !


"Nous sommes reconnaissants au X, au Y, Z et d'autres grandes publications mondiales
dont les directeurs ont assisté à nos réunions
et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque 40 ans.
Il nous aurait été impossible de développer nos plans pour le monde
si nous avions été assujettis à l'exposition publique durant toutes ces années.
Mais le monde est maintenant plus sophistiqué et préparé à entrer dans un gouvernement mondial.
La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l'autodétermination nationale pratiquée dans les siècles passés."

David Rockefeller
Président et fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg



# BIOSPHERE sur Twitter
@ BIOSPHERE sur Facebook
L'ESPRIT ET L'ART
  • JUSTE AVANT La Dictature
    Patrick VALLOT Artiste Peintre
  • FEMMES Enfin Les Entendre
    Nadège ROSTAN Photographe

  • IL SUFFIRA  D'UN SIGNE
     Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur
  • FEMMES Sortir du carcan
    Nadège ROSTAN Photographe



  • MAINTENANT la Connaissance
    Patrick VALLOT Artiste-Peintre


  • NOS MAINS
    Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur