Max KEISER Interviewé par Alex Jones de http://dl.prisonplanet.tv/
"Vous avez mentionné Madoff, parlons de Madoff une seconde.
C’est intéressant que Madoff, Lehman Brothers, Aig et Global MF soient tous à la City de Londres.
Pourquoi ?
Parce qu’il n’y a qu’à la City qu’il est possible de ré-hypothéquer, c’est à dire de re-prêter des garanties sans engagement.
Ils ont une situation de garantie infinie. Aux USA vous pouvez échanger que 140% des comptes des clients pour un prêt, à la city de Londres il n’y a pas de limites.
AIG, Lehmann Brother, Madoff et MF Global sont à la City pour ça.
Il n’y aucune réserve fractionnelles à la City c’est faisable à l’infini.
C’est pour ça quand David Cameron fait son cirque à Bruxelles où il a dit :
"je vais sauvegarder la City et ne pas participer à la révision du traité."
Ce qu’il dit c’est que les gens de la City de Londres qui sont à l’épicentre de ce réseau de terrorisme financier mondial disent à Cameron qu’en aucune circonstance ils n’autoriseront quiconque à les réguler de quelque façon que ce soit.
Il obéit à ses maitres.
Donc Cameron s’est précipité à Bruxelles, la queue entre les jambes pour les terroristes financiers de la City qui nous ont balancé, je répète ils ont balancé MF Global, AIG, Lehmann et Madoff et ils sont à l’épicentre de cette décomposition qui a cours.
Ce qui se passe en Europe c’est que les banques craquent. Peu importe la quantité d’argent que la BCE rend disponible pour essayer d’alléger les problèmes de ces banques européennes.
Les hedges funds peuvent créer 10 fois le montant de CDS utilisés, pour détruire ce marché des obligations et faire monter les rendements pour écraser ces pays.
Ils font ça parce qu’ils veulent acheter tous ces actifs pour rien du tout.
On le voit en Grèce ou ils achètent tous les actifs pour rien, on le voit en Irlande les gens sont obligés de donner tous leurs bien pour rien du tout.
Ils veulent faire la même chose en Espagne et en France, ils utilisent ces CDS.
" C’est ce qui explique la hausse constante des impôts et la promulgation de lois de plus en plus restrictives. Cela permet d'obliger les petites exploitations et commerces à se mettre en faillite.
Ainsi ils peuvent les acquérir, et après les ex-propriétaires deviennent, au mieux, des métayers."

Max KEISER Interviewé par Alex Jones de http://dl.prisonplanet.tv/
# BIOSPHERE sur Twitter
@ BIOSPHERE sur Facebook
L'ESPRIT ET L'ART
  • JUSTE AVANT La Dictature
    Patrick VALLOT Artiste Peintre
  • FEMMES Enfin Les Entendre
    Nadège ROSTAN Photographe

  • IL SUFFIRA  D'UN SIGNE
     Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur
  • FEMMES Sortir du carcan
    Nadège ROSTAN Photographe



  • MAINTENANT la Connaissance
    Patrick VALLOT Artiste-Peintre


  • NOS MAINS
    Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur