<div align="center"> <h4>Après avoir invent&eacute; les droits de l’homme, devons-nous inventer le droit des nations?</h4> <h4>Le droit des nations et des individus au progrès dans la libert&eacute; ? Oui ! Nous le savons !</h4>Nous savons qu’il faut trouver d’autres valeurs pour bâtir une nouvelle soci&eacute;t&eacute; sur des bases saines. Actuellement, nous sommes entraîn&eacute;s dans une spirale de concurrence aveugle qui marque notre quotidien avec toujours moins d’emplois, toujours moins de s&eacute;curit&eacute;, toujours moins de qualit&eacute; de vie. <br /> De cela, nous n’en voulons plus!<br /> Il existe une alternative cr&eacute;dible à l’&eacute;conomie de march&eacute; ultra lib&eacute;rale qui, alli&eacute;e de fait à l’ultra conservatisme des institutions, nous mènent vers un gouffre. <br /> Les propositions de « Biosphère pour Demain » souvent originales, sont toujours coh&eacute;rentes et r&eacute;alistes. Elles tracent les grandes lignes de cette soci&eacute;t&eacute; d’avenir <br /> qui saura assurer la pr&eacute;&eacute;minence de l’individu dans son organisation. <br /> Elle permettrait, en outre, de valoriser les solutions de bons sens qui existent d&eacute;jà ! <br /> Il est donc vraiment temps de bâtir une nouvelle soci&eacute;t&eacute;, mais pour cela il faut initier...<br /> <h3>Le second souffle de la D&eacute;mocratie.</h3>C’est indispensable si en plus nous voulons que cette dernière soit adopt&eacute;e par les pays qui doutent encore, et souvent à juste titre, de son universalit&eacute;. <br /> Dans l’imm&eacute;diat, l’&Eacute;tat, qui est devenu un bateau ivre de l’argent qu’il brûle, doit donner l’exemple.<br /> Il devrait être le premier à accepter de se r&eacute;former. <br /> En France, par exemple, un point crucial de ces r&eacute;formes concerne les Assembl&eacute;es Nationales.<br /> Le S&eacute;nat ne correspond plus aux besoins de notre &eacute;poque.<br /> Il doit être remplac&eacute; par une nouvelle structure, l’« Assembl&eacute;e &Eacute;conomique ». Cette Assembl&eacute;e serait une tribune permanente où tous les acteurs de la vie &eacute;conomique pourraient s’exprimer. <br /> Capital et travail seraient repr&eacute;sent&eacute;s à &eacute;galit&eacute; de sièges avec les divers courants qui animent la soci&eacute;t&eacute;.<br /> Cette assembl&eacute;e devrait poss&eacute;der, en plus, le pouvoir de l&eacute;gif&eacute;rer dans son domaine: le travail.<br /> Un r&eacute;f&eacute;rendum pour d&eacute;cider de la cr&eacute;ation de l’« Assembl&eacute;e &Eacute;conomique » et de la modification des institutions au sommet de l’&eacute;tat doit être organis&eacute;. C’est urgent et vital. Seulement quand cette condition sera remplie, il sera possible d’&eacute;tudier, avec l’Assembl&eacute;e Nationale, (r&eacute;duite elle aussi à 180 membres), les r&eacute;formes indispensables pour l’&eacute;tablissement d’une soci&eacute;t&eacute; conviviale et &eacute;quilibr&eacute;e, les institutions du pays seraient ainsi vraiment au service des individus. Les changements les plus urgents à mettre en œuvre après la r&eacute;forme des structures &eacute;tatiques seraient : * &Eacute;tablissement de conditions claires pour une concurrence saine et &eacute;quilibr&eacute;e. *Lib&eacute;rer le travail des charges. * Mise en place d’un plan de lutte contre la robotisation excessive, dans le ferme objectif de supprimer le chômage longue dur&eacute;e.* Les retraites pay&eacute;es par les machines. *L’imposition, simplifi&eacute;e, modul&eacute;e suivant les b&eacute;n&eacute;fices, stimulerait les entrepreneurs travaillant dans des conditions difficiles. *Appliquer une fiscalit&eacute; valorisante pour les entreprises bien g&eacute;r&eacute;es, pourvoyeuses d’emplois. *Les assembl&eacute;es r&eacute;gionales remani&eacute;es autour des maires pour une meilleure prise en compte des problèmes locaux. *Mise en place d’une Justice libre et ind&eacute;pendante, sans « hi&eacute;rarchie install&eacute;e ». *Cr&eacute;er de nouvelles bases pour le commerce international am&eacute;liorant les conditions de vie, pour tous et dans tous les pays. *Promouvoir un système politique g&eacute;n&eacute;rateur de progrès et de paix pour chaque nation, avec, comme autre avantage, la maîtrise des flux migratoires excessifs. Ce serait &eacute;galement l’occasion pour les femmes d’accroître, dans l’action, l’importance de leur rôle politique. L’heure est donc arriv&eacute;e de nous unir et passer dans la s&eacute;r&eacute;nit&eacute; de la Cinquième R&eacute;publique sans ressort, à la Sixième. Cette dernière pourrait devenir, avec l’Europe, le berceau de la nouvelle civilisation. <br /> Ainsi, le d&eacute;veloppement humain serait favoris&eacute; partout dans le monde! <br /> Il est indispensable de renoncer à tout mouvement risquant <br /> de d&eacute;stabiliser un peu plus l’&eacute;conomie de notre pays. <br /> C’est avec d&eacute;termination qu’il faut donc, maintenant, demander un r&eacute;f&eacute;rendum pour l’instauration de l’Assembl&eacute;e &Eacute;conomique, tout en faisant connaître un &eacute;ventail complet de propositions.<br /> Tous les citoyens soucieux de l’avenir seront avec nous <br /> pour apporter leur pierre à ce projet de soci&eacute;t&eacute; durable !<br /> <br /> <h3>Quand une nation d&eacute;fend ses int&eacute;rêts vitaux, elle est sur la voie du progrès.</h3> <h3>Quand elle y ajoute ceux du genre humain, elle ne doit connaître que le succès.</h3><br /> --------------------------------------------<br /> <br /> <br /> <br /> Ils pensent et agissent pour nous depuis plus de deux siècles !<br /> Et nous voyons le r&eacute;sultat !<br /> <br /> "Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, Time Magazine et d'autres grandes publications mondiales <br /> dont les directeurs ont assist&eacute; à nos r&eacute;unions et respect&eacute; leurs promesses de discr&eacute;tion <br /> depuis presque 40 ans.<br /> <br /> Il nous aurait &eacute;t&eacute; impossible de d&eacute;velopper nos plans pour le monde <br /> si nous avions &eacute;t&eacute; assujettis à l'exposition publique durant toutes ces ann&eacute;es.<br /> <br /> Mais le monde est maintenant plus sophistiqu&eacute; et pr&eacute;par&eacute; à entrer dans un gouvernement mondial.<br /> <br /> La souverainet&eacute; supranationale d'une &eacute;lite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assur&eacute;ment pr&eacute;f&eacute;rable à l'autod&eacute;termination nationale pratiqu&eacute;e dans les siècles pass&eacute;s."<br /> <br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; David Rockefeller<br /> <br /> Pr&eacute;sident et fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilat&eacute;rale. <br /> Pr&eacute;sident du CFR (Council on Foreign Relations).<br /> <br /> Propos tenus à la r&eacute;union du Groupe de Bilderberg à Baden Baden en 1991<br /> <br /> <br /> <div align="left"><a target="_blank" href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg">http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg</a><br /> <br /> <h6>«L’important ce n’est pas ce que nous pensons de MAI 1968. L’important c’est de savoir que l’on ne peut pas se battre avec un pav&eacute; contre une mitrailleuse.» L&eacute;o FERR&Eacute;</h6> <p><br /> </p> <h6></h6> <h6>«Le plus important c’est de savoir que face aux diktats de la plus puissante oligarchie qui n’a jamais domin&eacute; le monde; <br /> celle qui maîtrise la plus d&eacute;lirante accumulation d’engins de mort, <br /> celle qui domine l’essentiel des pouvoirs m&eacute;diatiques, politiques, &eacute;conomiques,<br /> celle qui a vid&eacute; de son sens la dignit&eacute; de l’humain en d&eacute;truisant la d&eacute;mocratie, la vraie sant&eacute;, l’&eacute;ducation <br /> celle qui, ivre de ses pouvoirs, est prête à faire sombrer l’humanit&eacute; dans l’abîme<br /> et qui est proche de faire des citoyens ses esclaves sans espoir de sortir de la nasse<span style="mso-spacerun:yes"> </span>… <br /> le plus important est de savoir que notre g&eacute;n&eacute;ration va obtenir sa vraie libert&eacute; avec deux outils: <br /> la fraternit&eacute; essaim&eacute;e et la non-violence parfaite.» Dak.</h6><br /> <br /> <br /> </div><br /> </div>
# BIOSPHERE sur Twitter
@ BIOSPHERE sur Facebook
L'ESPRIT ET L'ART
  • JUSTE AVANT La Dictature
    Patrick VALLOT Artiste Peintre
  • FEMMES Enfin Les Entendre
    Nadège ROSTAN Photographe

  • IL SUFFIRA  D'UN SIGNE
     Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur
  • FEMMES Sortir du carcan
    Nadège ROSTAN Photographe



  • MAINTENANT la Connaissance
    Patrick VALLOT Artiste-Peintre


  • NOS MAINS
    Jean-Jacques GOLDMAN Chanteur